Traces. Discours aux Nations Africaines

De Felwine Sarr avec Etienne Minoungou

28.01 → 10.02.2021

Studio

5e et 6e secondaire

1h00

Dates et heures

« La décolonisation des esprits doit se faire de part et d’autre de la Méditerranée. »

Un texte fort rédigé par un homme à la pensée forte, Felwine Sarr qui a appris à ne plus être en colère mais à agir. Une mise au point puissante, à faire entendre à la jeunesse africaine et à la jeunesse du monde. Un texte écrit pour et interprété par le comédien burki- nabé Etienne Minoungou, formidable conteur et l’une des grandes voix de la scène artistique africaine contemporaine.

L’histoire. Celle d’un migrant africain rentré de son « odyssée européenne » et qui revient vivre sur son continent. « J’ai souhaité vous parler. Vous peuples des premières aubes. » Seul, debout, dressé face au monde avec la ferme volonté de s’adresser directement à lui, Etienne Minoungou prend la parole. Une exhortation à revenir sur la longue histoire de ce continent qui peupla le monde, qui apprit à faire communauté avec tous les éléments et qui subit encore et toujours les affres des « étrangers-conquérants ». Un regard sans concession ni faux jugement posé sur l’Afrique et le monde, sans ressentiment, sans plainte pour aller vers une forme de réveil et d’engagement lumineux. Cette parole poétique et métaphorique nous dit de nous dresser, de retrou- ver notre humanité, d’arpenter la Trace. Elle s’adresse à nous aussi, Européens qui sommes en « état d’urgence ». Entre la salle et la scène, le dialogue se construit, la conversation s’engage. Le mouvement est réglé par le souffle puissant du comédien et la musique groove de Simon Winse.

Felwine Sarr
Auteur, compositeur, éditeur, économiste et musicien sénégalais, Felwine Sarr est un des intellectuels les plus influents de ce début du XXIe siècle. Poète étonnant, es- sayiste talentueux, libraire, sa parole et sa pensée ont surpris le monde. Ses ouvrages Afrotopia (2016) et Habiter le monde (2017) ont fait l’objet d’un retentissement inter- national immédiat. Il est à l’initiative des «Ateliers de la pensée» à Dakar, un espace de liberté où se réunissent intellectuel. les, écrivain.e.s et universitaires africain. es de la diaspora afin de penser le futur du continent.

Etienne Minoungou
Comédien, auteur, conteur, metteur en scène, dramaturge et entrepreneur culturel burkinabé, Etienne Minoungou considère le théâtre comme une causerie du soir, une discussion pour mieux comprendre le monde. Il a déjà fait vibrer des textes aussi passionnants que « M’appelle Mohammed Ali » de Dieudonné Niangouna, « Cahier d’un retour au pays natal » d’Aimé Césaire ou en- core « Si nous voulons vivre » de Sony Labou Tansi. En 2002, Etienne Minoungou lance les premières résidences d’écriture et de créa- tion théâtrales africaines à Ouagadougou, Les Récréatrâles, considérées aujourd’hui comme un des festivals les plus importants du continent africain.

 

Animation de préparation en classe avant le spectacle (50 minutes)

Distribution

Commentaires