Lapin Lapin

D’après le texte de Coline Serreau. Mise en scène de Magali Pinglaut

24 → 28.02.2015

Grande Salle

Adultes

Dates et heures

Mama Lapin pense qu’autour d’elle tout se déroule plutôt bien. Pourtant, on apprend que le benjamin de la famille, élève modèle et as des mathématiques, vient de se faire froidement renvoyer de l’école. Et puis c’est la dégringolade : Le père a perdu son emploi, le fils ainé s’avère être à la tête d’une organisation clandestine et le deuxième fait passer des valises remplies d’armes. Une des filles divorce pendant que l’autre plante son futur mari devant le maire. Les voilà donc tous de retour dans le « une pièce et demie » des parents! Même si c’est la galère, à travers la fraternité qui les anime, la descente aux enfers de la famille Lapin semble prendre des airs enjoués de départ en vacances.
Une pièce où ça rigole, ça vocifère, ça s’affectionne… où il y a de l’amour et de la solidarité. Drôle et tendre, à l’image des œuvres de son auteure Coline Serreau (également réalisatrice des films Trois hommes et un couffin, La crise, Romuald et Juliette…) « Lapin Lapin » est un texte populaire qui aborde avec poésie et sur le ton de la comédie des thématiques sociales et politiques et dégage des valeurs fondamentales concernant la famille, l’autonomie des jeunes et la place de la femme dans la société. Portée par une équipe de comédiens détonants, cette pièce est un vrai bonheur pour dire et décrire les accrocs accablants et les espérances d’une famille banale et transformer nos larmes en éclats de rire. Un réel moment de plaisir !

En fait, ce texte est populaire, mais il est très profond. C’est une comédie qui offre des thèmes politiques et qui est en même temps extrêmement poétique. Ce texte n’a pas du tout vieilli et il est encore peu connu(…). C’est une pièce riche qui peut se jouer devant tous les publics. Le thème central est la famille. Sur ce principe, c’est un système que l’on connaît depuis que l’on est tout petit. Maintenant, l’écriture avec un dialogue très rythmé, rapide va certainement plaire à un public d’adolescents (…). – Magali Pinglaut

 

 

Distribution

Commentaires