Jean-Marie Piemme

Jean-Marie Piemme est un auteur réputé et le théâtre de Namur a déjà eu l’honneur à plusieurs reprises de présenter ses pièces mises en scène par de brillants artistes comme Philippe Sireuil pour Dialogue d’un chien avec son maître sur la nécéssité de mordre ses amis en 2010 et pour Serpent à sornettes en 2012. Cette saison, ce sont Philippe Jeusette et Virginie Thirion qui viendront nous présenter J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin (novembre 2014) tirée du roman autobiographique Spoutnik de notre cher auteur wallon.

Né en Seraing en 1944, Jean‐Marie Piemme a suivi des études de littérature à l’Université de Liège et de théâtre à l’Institut d’études théâtrales de Paris. Dramaturge à l’Ensemble théâtral mobile, il collabore ensuite avec le Théâtre Varia. De 1983 à 1988, il rejoint l’équipe de Gerard Mortier à l’Opéra national de Belgique. Actuellement, il enseigne l’histoire des textes dramatiques à l’Institut national supérieur des arts du spectacle (Insas).
En 1986, il écrit sa première pièce Neige en décembre qui sera mise en scène l’année suivante. Suivront une trentaine de textes joués en Belgique et à l’étranger (dont Café des patriotes, Toréadors, …). Certains d’entre eux ont fait l’objet de captations et de diffusions télévisées ou de mises en ondes, par la RTBF et France‐Culture notamment.
Ses textes sont principalement publiés aux éditions Actes‐Sud papiers et aux Éditions Lansman. Il a publié un roman Tribulations d’un homme mouillé aux Éditions Labor à Bruxelles. La revue « Alternatives théâtrales » lui a consacré son numéro 75 (décembre 2002) ainsi qu’un hors série Voyages dans ma cuisine (2008) constitué d’entretiens avec Antoine Laubin sur son théâtre. Les Éditions Aden ont publié Spoutnik, un récit autobiographique, et Rien d’officiel, cinq récits sur le monde d’aujourd’hui conçus à partir de grandes figures shakespeariennes.
En 2010, Jean‐Marie Piemme a donné une conférence sur ses textes à l’université d’Avignon intitulée « Un théâtre de la disparition », publiée en 2011 aux presses universitaires d’Avignon. En 2011, il a été l’invité de la chaire de poétique de l’université de Louvain. Il y a donné quatre conférences sur le thème « L’écriture comme théâtre ». Il est également l’auteur de nombreux écrits sur le théâtre. Certains de ses écrits théoriques ont été collectés dans un numéro spécial de la collection Espace Nord, Le souffleur inquiet (2012).
Jean‐Marie Piemme a bénéficié d’une résidence d’écriture à la Rose des vents de Villeneuve d’Ascq en 1991 et à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon en 1996.
Il a reçu de nombreux prix, entre autres: Eve du théâtre en 1990 ; Prix triennal de la Communauté française de Belgique en 1991 et 2002 ; Prix « Nouveaux talents » de la SACD France en 1992 ; Prix RFI (Radio France International) en 1994 pour sa pièce Les forts, les faibles ; Prix Herman Closson de la SACD Belgique ; Prix ado du théâtre contemporain (Amiens/Picardie) en 2009/2010 pour Dialogue d’un chien avec son maître sur la nécessité de mordre ses amis ; Prix du lycée André Maurois de Bischwiller en 2010 pour Spoutnik ; Prix Soni Labou tansi pour Dialogue d’un chien…