Un tramway nommé Désir

De Tennessee Williams

05 → 09.05.2020

Grande Salle

Dates et heures

Un huis clos dans une atmosphère voluptueuse, suffocante et fiévreuse.
La plus célèbre des pièces de Tennessee Williams dans son implacable puissance, ses mystères, ses mensonges et sa sexualité exacerbée.
C’est l’histoire d’un été torride.
C’est l’histoire d’une femme à la rue, Blanche Dubois qui se réfugie chez sa soeur, Stella, et son mari, Stanley.
C’est l’histoire d’une chaleur étouffante qui augmente les tourments intimes: le mépris et l’exaspération de Blanche, les tentatives de Stanley de la chasser et de lever le voile sur ses secrets.
C’est l’histoire d’une température qui monte encore et d’une tension qui se durcit : et Blanche de prendre sans cesse des bains et Stanley de se dévêtir…
Moiteur des corps qui lâchent prise, silhouettes et désirs, tout est plus ardent sous le soleil et une lourde sensualité émerge de chaque scène.

“Je n’aime pas le réalisme. J’aime la magie ! Oui, oui, la magie ! J’essaye d’en donner aux gens. J’enjolive la réalité. Je ne dis pas la vérité, Je dis ce qui devrait être la vérité. Et si c’est un péché, alors je veux bien aller en enfer!”’
– Blanche Dubois –

Osez un Tennessee Williams incandescent, venez avec votre plus belle tenue d’été vous frotter à la sensualité, à la chaleur et au désir que Salvatore Calcagno veut insuffler à sa mise en scène.

Qui êtes-vous ?
Salvatore Calcagno, 28 ans, un très bon cuisinier et une très bonne dentition
Si vous n’étiez pas vous, quel artiste auriez-vous aimé être ?
David Bowie
Que cherchez- vous ?
De la sensualité

Pour votre spectacle, quelles sont vos sources d’inspiration ?
-Un film ? Birdman – Alejandro Gonzales Inarritu et Orpheo Negro – Marcel Camus
-Une peinture ? Samson et Delilah – Rubens
-Une photographie ? KATE’S STORY par Richard Avedon 
-Un plat ? Une nourriture ? Un plat de spaghetti à la sauce tomate, un classique !
-Une musique ? Mozart – String quartet N° 15 en D Mineur, 1. Allegro Moderato
-Un pays ? L’Italie, en Sicile

Distribution

Commentaires