C’est l’histoire du groupe de rockers américains The Sonics.
C’est l’histoire de Corentin Skwara qui les suit lors de leur tournée en Europe pour retracer et filmer leur incroyable « deuxième vie » .
C’est l’histoire d’une aventure musicale et humaine.

 

1964-1966 à Tacoma – Washington : un groupe de jeunes (très jeunes : 16-18 ans) rockers américains, The Sonics, enregistrent leurs morceaux (Strychnine, Psycho, The Witch…) et inventent sans le savoir le garage rock, le punk 15 ans avant l’heure : leur son tranchant aura en effet une grande influence sur les scènes punk et garage partout dans le monde. Après 1966, le groupe se dissout petit à petit, il ne produit plus rien. Fin des Sonics part I !

Pendant presque 40 ans, Nirvana, Bruce Springsteen, Mudhoney, Jack White, The Cramps, LCD Soundsystem, The Fuzztones, MC5, The Hives, les citent comme référence et/ou les reprennent… sans que les Sonics n’en sachent rien.

2007 : Les Sonics Part II !

La musique et l’histoire rattrapent les anciens rockers : alors qu’ils ne jouent plus, que certains n’ont même plus d’instrument, un promoteur de concert à New-York insiste pour qu’ils reforment le groupe. Le 2 novembre le concert à Brooklyn est un succès total. Alors qu’ils étaient à peine sortis de l’Etat de Washington dans les années 60, les voilà qui donnent des centaines de shows à travers les Etats-Unis, l’Amérique du Sud, l’Australie, l’Europe… Avec des musiciens prestigieux comme invités (Krist Novoselic de Nirvana, Eddie Vedder de Pearl Jam, ..), avec une tournée entière en première partie de Robert Plant de Led Zeppelin… C’est une deuxième vie, un deuxième souffle…à presque 70 ans !

2015 : le groupe sort un nouvel album This is The Sonics (le premier depuis 40 ans…) et entame une nouvelle tournée. Corentin Skwara assiste à leur concert à Leuven. Il est fasciné et va à la rencontre du groupe : il veut raconter leur histoire. Corentin s’embarque ainsi dans une odyssée qui le mène de Londres à Bernes, de Prague à Amsterdam, de Paris à Bologne… : presque 5000 kilomètres en quinze jours. Tout seul. Avec un appareil photo, une gopro, un micro et une quête : ramener des images, des sons, des traces de la deuxième vie des Sonics, de leur énergie dingue de septuagénaires.

2021 – Théâtre de Namur : Corentin raconte son histoire et celle des Sonics désormais entremêlées dans un mélange de vlog, de théâtre documenté, de carnet de voyage et de cine-concert. Il dialogue avec ses images, raconte le hors champ de l’aventure filmique et évoque les vies qui se transforment, se réinventent. Avec des voix, des instruments, des guitares, des vidéos, des corps… Avec humour et fragilité. Avec la poésie du temps qui court.

« Je veux raconter avec humour des voyages qui se croisent :
Celui d’un jeune homme qui court après un groupe avec son appareil photo.
Et celui d’une bande de sexagénaires qui part à l’aventure dans un tourbus avec ses guitares électriques en bandoulière.
A l’âge où la plupart des hommes commencent à regarder dans le rétroviseur, ils plongent sur la scène et dans la vie de tournée. Pour enfin goûter au succès et à la gloire.
L’histoire d’hommes âgés qui vont là où ils ne pensaient plus pouvoir aller.
D’un jeune homme qui va là où il n’a jamais osé aller. »

Commentaires