Playback d’histoires d’amour (reprise)

De Delphine Bibet

22 → 23.12.2020

Studio

1h10

Dates et heures

Touchés en plein cœur

Se souvenir de ses propres histoires, d’un coup de foudre ou d’un largage en bonne et due forme avec les larmes au bord des yeux, sans rancune et fredonner discrètement !

« Faisons l’amour avant de nous dire adieu« , suppliait Jeane Manson en 1976. »C’est décidé, cette nuit, je pars« , confiait Nicole Croisille dans Téléphone-Moi. « On s’est aimés comme on se quitte » regrettait Joe Dassin…

 

 « Playback m’a fait briller, une heure dix de plaisir, de rire, où l’on vit la consécration. »
– Christine de Namur

« Je n’ai pas peur de dire que je les aime. […] C’est pour moi de la poésie que tout le monde comprend. » Catherine Mestoussis, actrice, à propos des chansons de variétés.

« Un coup d’essai diablement réussi, fort d’une franche et tendre humanité, mais aussi d’une dramaturgie subtile, d’un soin extrême porté au visuel, au son, à la sensation. Et d’un casting d’exception. » – Marie Baudet (La Libre)

 

Le playback, c’est tout un art !

Celui de s’inventer une autre vie, de s’approprier une histoire ou encore d’entrer dans une autre dimension. Tout le monde s’y est déjà frotté devant son miroir ou lors d’une soirée imbibée…Delphine Bibet, elle, a décidé de l’assumer et de carrément l’exposer en créant un spectacle à cœur ouvert, contre les bleus de l’amour, les coups au cœur mais le cœur léger.

Prenez des chansons d’amour, des chansons françaises qui ont marqué vos souvenirs des années 60 à aujourd’hui…
Ponctuez-y des extraits des “Fragments d’un discours amoureux” de Roland Barthes, ceux qui vous inspirent, résonnent en vous… parce que vous les avez vécus, vous en avez été témoins… Ajoutez quatre excellents comédiens aux personnalités bien trempées et à la palette large… Mélangez le tout au beau milieu d’un cabaret, dans un entre-deux des jours et des nuits… … et cela donne une véritable ode à nos divagations amoureuses, à nos rêves enflammés et à nos jeux d’amour souvent tendres, parfois cruels et toujours troublants. Et derrière l’humour apparent des costumes, des perruques et des chansons populaires données en playback, il y a une profondeur universelle qui nous saisit parce qu’elle nous renvoie à notre propre histoire personnelle.

 

Extrait d’une playlist idéale pour une balade dans l’histoire de la variété française, option chansons d’amours

L’été indien de Joe Dassin

Avec le temps de Léo Ferré

Message personnel de Françoise Hardy

Si tu m’aimes encore de Nino Ferrer

Parlez-moi de lui de Dalida

Distribution

Commentaires