Playback d’histoires d’amour

Pas encore de date(s) prévue(s) pour cet événement

Un playback de chansons populaires françaises et toutes les nuances de l’amour à entendre, voir et ressentir. 

Un spectacle de Delphine Bibet

Avec Delphine Bibet, Thierry Hellin, Catherine Mestoussis et Alexandre Trocki

 

Prenez des chansons d’amour, des chansons françaises qui ont marqué nos souvenirs des années 60 à aujourd’hui…

Prenez des extraits des “Fragments d’un discours amoureux” de Roland Barthes, dites ceux qui vous inspirent, qui résonnent en vous… parce que vous les avez vécus, vous en avez été témoins…

« Mon langage tremble de désir, j’enroule l’autre dans mes mots, je le caresse, je le frôle, je me dépense à faire durer ce moment pour qu’il ne s’arrête jamais. » Roland Barthes

Prenez quatre excellents comédiens…  Mélangez le tout… et jouez la vie, jouez l’amour en playback… Et le playback devient la réalité, un jeu d’amour troublant, tendre et cruel. Le playback devient un spectacle qui parle de nous, de l’universel, des joies et des douleurs dans un  perpétuel recommencement.

Depuis l’enfance Delphine Bibet prend plaisir à jouer à devenir quelqu’un d’autre,  à travailler la silhouette, à s’approprier l’intériorité d’un autre et rentrer dans son intimité. C’est ce qu’elle nous propose pour sa première mise en scène. Un spectacle à cœur ouvert, contre les bleus de l’amour, les coups au cœur mais le cœur léger.

 

« Se travestir, ce n’est jamais simplement se revêtir autrement… Se travestir, c’est s’essayer à être autre sans pouvoir rester tout à fait celui que l’on pense être. Le travestissement engendre de l’inconnu, de l’imprévisible en même temps qu’il exalte les pouvoirs enivrants du jeu. » Georges Banu

 

« Playback d’histoires d’amour est un coup d’essai diablement réussi, fort d’une franche et tendre humanité, mais aussi d’une dramaturgie subtile, d’un soin extrême porté au visuel, au son, à la sensation. Et d’un casting d’exception. » La Libre

 

Téléchargez le dossier du spectacle

Pour visualiser la captation du spectacle, veillez vous adresser à Marine Haulot