Lecture-rencontre avec Pierre Jourde

Le 31 août 2014

Réservation

Lieu: Amphithéâtre

Public: Adultes

Dates et heures

lintimefestival-logonoir

 

 

Le livre
Deux frères rejoignent le village de leur enfance, en plein Massif central. L’un d’eux vient d’hériter d’un cousin qui vivait là en ermite et les citadins se prennent à rêver d’un magot caché dans la masure du vieil homme. Modifier Modifier la date et l’heurePays perdu (Prix Jean Giono 2013) se déroule sur deux journées d’hiver, au coeur de montagnes désertes. Les dieux qui régissent cette terre sont à la fois grotesques et terrifiants. On les nomme Alcool, Hiver, Solitude…

Le 31 juillet 2004, de retour dans le hameau familial, Pierre Jourde et sa famille sont verbalement et physiquement pris à partie par des agriculteurs, ceux-ci se déclarant victimes et salis à travers le récit de Pays perdu. Dix ans plus tard, dans La première pierre, Pierre Jourde tente de comprendre et propose l’analyse passionnante des causes de cette violence en même temps qu’un récit vibrant d’émotion pour ces contrées et ces gens qui vivent dans un temps différent de celui des villes.

L’auteur
Pierre Jourde naît en 1955 d ans une famille de petits employés. Romancier et critique littéraire, il enseigne la littérature à l’université de Grenoble. La liste de ses classiques est longue :
Proust, Proust, Proust. Et le reste : Shakespeare, Conrad, Perutz, Meyrink, Huysmans, Vialatte, Sebald, Baudelaire, Stevenson… En 2004, avec Eric Naulleau, il écrit Le Jourde & Naulleau, Précis de littérature du XXIe siècle, une sorte de pastiche des ouvrages scolaires de Lagarde et Michard. Il tient le blog Confitures de culture sur le site littéraire du Nouvel Observateur.

Extrait lu par Philippe Résimont 
Entretien animé par Christine Siméone, journaliste à France Inter

 

A lire
>Pays perdu , Pierre Jourde, Pocket 2005
>La Première Pierre , Pierre Jourde Gallimard 2013