Fruit d’une rencontre musicale en juillet 2016 au domaine d’Orford au Canada, ce duo est composé du violoniste français Jean-Samuel Bez et du pianiste québécois Jean-Luc Therrien. Moins d’un an après leur formation, ils reçoivent en avril 2017 la plus haute récompense au Concours International Luigi Zanuccolli.

Leur répertoire met l’accent sur les grandes œuvres virtuoses des XIXe et XXe siècles, dons les sonates d’Enescu, Poulenc ou César Franck. En 2021, ils enregistrent un premier disque consacré au genre de la fantaisie et à cette incroyable liberté entre rêve et passions qu’il a pu offrir aux compositeurs, de Schumann à Messiaen, en passant par Schoenberg et une commande originale à la compositrice franco-arménienne Eugénie Alécian.

Commentaires