Marcel

Campagnie Gazon - Nève

31.01 → 04.02.2023

Studio

Dates et heures

« De la toxicité du mâle chez Proust. Jessica Gazon et Thibaut Nève font chauffer Marcel sur le grill de questions très actuelles. » (La Libre)

Marcel Proust : sa force, ses audaces et son livre cathédrale À la recherche du temps perdu — ce livre labyrinthe qu’on ne finit jamais de visiter… Thibaut en est convaincu : toute personne l’ayant lu et qui ose prétendre être restée la même, peut être taxée de mensonge ou d’idiotie ! Lui qui a abondamment lu et étudié Proust, le voit comme une porte d’entrée pour explorer le rapport homme-femme, les relations d’emprise et la virilité toxique.

Allongée sur un sofa, un peu en retrait, Jessica, sa partenaire de théâtre depuis dix ans, lui donne la réplique et évoque le personnage d’Albertine dans La prisonnière. Albertine et son interlocuteur s’enlisent considérablement dans leurs échanges aussi poétiques que toxiques avec une maîtrise attendue. Le mâle désemparé cherche à resserrer son emprise sur une proie qui se débat sans jamais s’extirper, captive d’un système de demandes fabuleuses teintées de déséquilibre. Pourtant, on sent gronder un frémissement, celui du dérapage…

Invoquant, entre autres, Mona Chollet, Chantal Akerman et Virginie Despentes * le spectacle interpelle : comment peut-on encore se conformer à ces modèles masculins dits intemporels ?

*
Mona Chollet est journaliste et essayiste. Elle a notamment publié Sorcières — La puissance invaincue des femmes et Beauté fatale — Les nouveaux visages d’une aliénation féminine.
Chantal Akerman a réalisé, entre autres films, La captive inspirée par La prisonnière de Proust.
Virginie Despentes est notamment l’auteure de King Kong Théorie : manifeste féministe ravageur, devenu un livre culte.

Distribution