Le rosaire de Biber

18.05.2019

Abbaye musicale de Malonne

Tout Public

Dates et heures

Le Rosaire de Heinrich Biber (1644-1704) est une oeuvre fondatrice et un aboutissement. La musique a souvent servi à raconter des histoires, profanes ou sacrées, elle a appris peu à peu à apprivoiser et à exalter des mots, leurs résonances, leurs rythmes, leurs couleurs, leur richesse propre, plus importants peut-être que le sens extérieur du message, leur incantation plutôt que leur narration. Avec la rhétorique baroque, un langage purement instrumental est devenu possible, sans plus de recours aux paroles mais irradié par leur richesse mouvante. Biber adopte ici pour le violon un accord différent, ce qui fait que chaque sonate change de couleur, de personnalité pour ainsi dire de voix, explorant tous les modes sonores possibles de l’instrument. Le second volet de son triptyque (“Passion”) contient cinq de ses plus poignantes sonates. Elles vont dialoguer avec des Leçons de ténèbres de Rosenmüller (chantées par la soprano française Maïlys de Villoutreys), oeuvres très peu jouées de ce génial compositeur, et de magnifiques oeuvres pour clavecin de Froberger.

Commentaires