Le roi nu

de Evguéni Schwartz par les Baladins du Miroir

30.04 → 08.05.2019

Citadelle

A partir de 10 ans

2h15 + entracte

Dates et heures

Henriette, la fille du Roi, et Henri… un garçon porcher tombent raide-dingues amoureux. Surprise par sa mère, la princesse se verra contrainte par celle-ci à un mariage forcé avec « Le Roi d’à côté », aussi gros que vieux. La voici parachutée dans un royaume dont la rigueur n’a d’égal que la bêtise, un royaume où tout se met en place pour la noce dans un protocole abracadabrant. Malgré la présence d’un chambellan rugissant et d’une gouvernante tyrannique, ce mariage injuste pourra-t-il être évité ?

L’amour aura-t-il le dernier mot ?

Derrière cette fable fantastique et sarcastique, Schwarz dénonce les impostures des dictateurs, leur culte de la personnalité, leur cruauté. Rythme, couleur et émotions.

Evguéni Schwartz, auteur russe inclassable à la plume ludique et joyeuse engagée contre le totalitarisme, s’inspire ici directement de trois célèbres contes d’Andersen pour écrire Le Roi nu : La Princesse au petit pois, Le Garçon porcher et Les Habits neufs de l’empereur.

Le théâtre forain et inventif des Baladins du Miroir s’empare de cette fable insolente à l’humour tonitruant pour nous offrir sous son chapiteau coloré un spectacle total, où se mêlent chants, danses, acrobaties et numéros clownesques dans un univers musical pop-rock et une atmosphère fantastique.

« Ce Roi nu fonctionne à merveille et avec rigueur, tout en permettant de saisir tout le suc du texte en sens multiples. »
-Le Soir

“Trouvailles scéniques, chorégraphies décalées, drôleries textuelles, costumes bigarrés, gestuelle imparable, partitions originales et tonitruantes… L’atmosphère théâtrale des Baladins a une nouvelle fois dilaté les rêves de chacun au gré de tableaux enchâssés comiques et émouvants, tous dynamisés par la danse, le chant et la musique.”  –L’Avenir

 

Distribution

Commentaires