Le Belvédère – Annulé

De Bruno Belvaux et Jean Lambert

11 → 23.12.2020

Studio

Dates et heures

NOUS SOMMES DANS L’OBLIGATION DE DEVOIR REPORTER CETTE CRÉATION À LA SAISON PROCHAINE.

La démocratie : la lutte des places ?

Une co-mélodie contemporaine, la politique sur le ton de la comédie.

 

Et si le combat politique n’était que vanité ? Et si finalement, les hommes pouvaient se suffire d’amour, de musique et d’alcool ?

Les élections approchent mais la démocratie est en berne : son électorat est absent et ses représentants ne cessent de se diviser.  Cette fois-ci, c’est Brigitte, une politicienne ambitieuse et expérimentée, qui affronte un jeune idéaliste, nourri de philosophie rousseauiste – une certaine conception de l’homme honnête, intelligent et généreux.

Mais tout à coup, ses convictions flanchent… à plus de cinquante ans, Brigitte se demande si elle ne devrait pas suivre ce que lui dit son cœur et briller sur scène en chantant plutôt qu’en apostrophant les foules. Après tout, elle a toujours rêvé d’une vie d’artiste… Et puis, quand va-t-elle enfin trouver l’amour ?

Serait-elle alors capable de tout envoyer valser, tel Bakounine, figure emblématique de la révolution prolétarienne au 19e siècle, qui, selon la légende, claqua en un soir l’argent de la caisse du parti dans un gigantesque feu d’artifice donné sur le Lac Majeur.

Le Belvédère raconte avec beaucoup d’humour et de dérision l’art de gouverner et ce qui l’anime : l’ambition, le besoin de reconnaissance et la soif de pouvoir.

 

Le Belvédère

Certaines villes dont le paysage conjugue à la fois rivière et relief possèdent souvent un « belvédère », un point de vue remarquable sur le fleuve et la cité. Le mot « belvédère » vient de l’italien « bel-vedere », composé de bello, « beau », et vedere, « voir ». Mais ceux qui s’y rendent savent que si – du Belvédère – on lit mieux le paysage … on y lit surtout mieux en soi.

Distribution

Commentaires