Adolescence, la fabrique des héros à l’école

Qu’est ce qui t’inquiète ?
Qu’est ce qui te fait lever le matin ?
En quoi ou à quoi tu crois ?
Quel est ton plus grand rêve ?

Passer de l’enfance à l’âge adulte au contact de Sophocle et de l’artiste Wajdi Mouawad, c’est le ressort du projet « Avoir 20 ans en 2015 ». Cet auteur, comédien et metteur en scène a désiré partager une expérience hors du commun avec 50 adolescents francophones
d’Europe (en Belgique : Mons et Namur, en France : Nantes), d’Afrique (île de La Réunion) et d’Amérique (au Canada : Montréal).

Avec les théâtres partenaires pendant chaque année et l’été, les jeunes ont voyagé pour apprendre à lire à Athènes (2011), à écrire à Lyon
(2012), à compter à Auschwitz (2013), à parler à Dakar (2014), à penser (2015) dans 7 grandes villes, à Beyrouth, à Budapest, à Casablanca, à Istanbul, à Reykjavik, à Tirana, à Vienne.

L’objectif : se poser des questions, voyager, rêver, mesurer l’immensité du monde, ouvrir le champ des possibles, développer des opinions propres, se dire qu’il est possible, quoiqu’il arrive, de traverser sa vie « en gardant intacte  une forme d’enchantement et de joie ».

Chloé Colpé, doctorante à l’UCL a suivi les traversées adolescentes des vingt jeunes montois et namurois : cinq ans d’observation, d’entretiens en face à face, pour mettre en perspective cette expérience singulière et interroger l’adolescence.

A partir de soixante heures d’entretiens vidéos, un film chorale de vingt séquences retrace pour chacun leur traversée adolescente et la construction toute personnelle de leur feuille de route : comment trouver sa place au monde ? Leur parole est libre, parfois abrupte, toujours authentique.

Cette exposition est une belle opportunité pour débattre en dehors des sentiers battus
des questions qui animent les adolescents au sein de votre école.

Présentée au Théâtre de Namur en mars 2016, l’exposition est disponible dès maintenant en petit format pour votre établissement scolaire, se composant d’un lot de 17 affiches (40x60cm) et d’un disque dur doté du film de l’exposition.

Nous demandons que les écoles assurent des conditions de visionnement optimales (salle obscure dotée d’un projecteur et d’une enceinte son de bonne qualité). Nous vous fournissons également le nombre de catalogues dont vous avez besoin (compter un par élève).

Prix : 250€ TTC pour deux semaines minimum
ceciledelvigne@theatredenamur.be

Date: 5 septembre 2017

Auteur: Théâtre de Namur

Commentaires