La Vie de Galilée – annulation de la séance de 19h00

De Bertolt Brecht. Mise en scène de Claudia Stavisky

21 → 24.10.2020

Grande Salle

2h40 sans entracte

Dates et heures

Faisant suite à l’annonce surprise ce vendredi soir d’un couvre-feu instauré dès 22h00 en Wallonie; nous vous informons aujourd’hui que nous sommes au regret de devoir annuler la représentation de ce samedi 24.10 à 19:00.

En la maintenant, nous ne quitteriez le théâtre qu’aux alentours de 21h45.
Par ailleurs, nous ne pouvions nous permettre d’avancer plus encore l’horaire, une autre représentation ayant été ajoutée à 14h30.
Il reste néanmoins quelques places sur cette représentation de l’après-midi et vous pouvez encore vous y inscrire: +32 81 226 026

Les mesures sanitaires en vigueur

Courrier adressé aux spectateurs ce 19.10.20

Non, la terre n’est pas plate.
Oui, elle tourne autour du soleil

Du théâtre engagé et nécessaire pour combattre – toujours et encore – toutes les formes d’obscurantisme.

Un grand spectacle populaire avec un Philippe Torreton sublime ! Un spectacle à la poésie sensuelle, organique, qui résonne comme un hymne à la vie. Une pièce qui trouve un écho formidable dans notre époque où la vérité scientifique est mise en cause par les complotistes, les créationnistes et autres lobbys.

Cela aurait pu être un jour comme les autres. Mais ce jour-là, dans les premières années du 17e siècle, Galilée braque une lunette astronomique vers le ciel et confirme l’hypothèse avancée avant lui par Copernic: la terre n’est pas au centre de l’univers. Cette affirmation fait exploser l’ordre qui prévalait depuis des siècles. Le ciel se retrouve soudainement vide. Mais où est donc passé le Dieu de l’Église catholique, délogé de la voûte céleste… ?

Dans La Vie de Galilée, Bertolt Brecht éclaire le vertige d’une humanité qui doit, du jour au lendemain, changer de repères. Pour jouer le rôle du célèbre savant, la metteure en scène Claudia Stavisky a choisi Philippe Torreton.
Une pièce de troupe, à l’unisson, une fresque avec quarante personnages, onze comédiens et un Philippe Torreton impressionnant qui s’élance avec éclat et appétit dans cette fable entremêlant raison et imagination.

 

« L’interprétation de Philippe Torreton est grandiose, au service d’un texte fascinant et portée par la mise en scène talentueuse de Claudia Stavisky. Les mots sont fabuleux… à lire, à voir et à s’en inspirer… »
Louise de Nice

Distribution

Commentaires