La petite fille de monsieur Linh

Du 03 au 05 mai 2018

D’après Philippe Claudel

Réserver
Photo: Dries Segers

Lieu: Grande Salle

Public: Adultes

Dates et heures

Une écriture d’une simplicité lumineuse pour une splendide histoire d’exil, de déracinement et d’amitié.

Extrêmement tendre et sensible grâce à la magie des mots et du style de Philippe Claudel.

Par un des plus grands metteurs en scène européens que nous avons le plaisir d’accueillir deux fois cette saison !

« C’est un vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu’il s’appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s’éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l’enfant dort. Le pays s’éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l’horizon… »

Un récit poignant sur un homme fuyant son pays en guerre, en quête d’un avenir meilleur pour sa petite-fille qu’il entoure de soins tendres et aimants. Jusqu’à susciter les rires de ses compagnons du centre d’asile. Doux et charmant mais complètement dépaysé, Monsieur Linh ne saisit rien du nouveau monde dans lequel il se retrouve. Un jour, il rencontre Monsieur Bark. Monsieur Linh ne le comprend pas, mais il l’écoute en tenant sa petite-fille sur ses genoux…

Auteur, entre autres, des Ames grises (Prix Renaudot, Grand Prix des lectrices) et du film Il y a longtemps que je t’aime, Philippe Claudel occupe une place exceptionnelle dans la littérature française… et loin en dehors de son pays !

L’Anversois Guy Cassiers est l’une des figures les plus importantes de la mise en scène contemporaine. C’est d’une manière singulière, sensorielle, sensuelle, qu’il unit la technologie visuelle à sa passion de la littérature et de l’opéra. Il confie ici les rôles à deux acteurs magistraux, Dirk Roofthooft et Jérôme Kircher, deux bêtes de scène.
« La petite fille de Monsieur Linh » est un ravissement ! Avec une fin qui laisse sans voix.

Distribution

Commentaires