La grenouille avait raison de James Thiérrée

Du 21 septembre au 02 octobre 2016

Le nouveau spectacle

Réserver
Photo: Richard Haugthon

Lieu: Grande Salle

Public: Adultes

Dates et heures

Dans l’univers de James Thiérrée, l’imagination est souveraine.
Elle court le long de rêves débridés, mi-songes, mi-éveillés.
Elle s’envole avec des bourrasques et emporte bien des mystères.
Elle engendre des créatures énigmatiques.
Elle nous fait rire et elle entraîne notre émerveillement!

Après le triomphe mondial de Raoul, créé au Théâtre de Namur en 2009, revoici enfin James Thiérrée sur scène ! Entouré de Valérie Doucet (interprète, contorsionniste, équilibriste), Mariama (chanteuse), Jean-Luc Couchard (comédien) et Thi Mai Nguyen (danseuse), il nous propose un spectacle empreint de drôlerie et d’absurde. Une féerie poétique, à la fois réaliste et burlesque, qui réveillera nos rêves et nos terreurs enfantines.

La grenouille avait raison.
Pourquoi ? Je n’en sais rien.
Et ni les années qui passent ni cette scène qui me hante joyeusement ne m’apprennent au fond pourquoi on fait ceci ou cela sur ce grand bateau ivre que l’on appelle théâ…(ce mot a besoin de vacances).

Pourquoi on accroche des fils aux cintres à jardin plutôt qu’à cour,
pourquoi mon corps s’articule en général à l’envers du naturel,
pourquoi ce qui est catégoriquement prévu rarement se réalise?
Hein ? Et puis surtout pourquoi on imagine une histoire et on l’entreprend? Je n’en sais rien.

Avec ce spectacle, il y a de minuscules mystères qui vont en avaler de grands, cela est clair. On parlera par détour d’une créature souterraine qui, curieuse des hommes, leur fit confiance et fut trahie, son coeur brisé. On imaginera en représailles une fratrie kidnappée et emprisonnée, sous la surveillance d’un kaléidoscope caractériel. Et pour finir, on trempera nos pieds fourbus dans le lavoir – ascenseur révélateur d’aspirations.

Je fais du théâtre pour ne pas avoir à expliquer ce qui remue à l’intérieur, plutôt pour rôder autour. Donc rôdons si vous le voulez bien. Vivons ensemble, ici, quelques instants, des choses insensées qui ont peut-être du sens, à l’horizon du bout de notre nez. La grenouille nous le dira.

— James Thiérrée

Lire en plus :

James Thierrée peaufine sa nouvelle création « La Grenouille avait raison » par Véronique Dalmaz dans Culture Box

 

Distribution

Commentaires