Grand entretien avec Annie Ernaux

Le 30 août 2014

Réservation

Lieu: Grande Salle

Public: Adultes

Dates et heures

L’auteure
Annie Ernaux est née à Lillebonne en Normandie en 1940. Son oeuvre littéraire, pour l’essentiel autobiographique, entretient des liens étroits avec la sociologie. Ses romans et récits, entremêlent mémoire individuelle et mémoire collective, sont de véritables témoignages d’une époque.

Après la grande lecture d’ouverture, un grand entretien avec Annie Ernaux mené par Gilles Collard, cette conversation sera l’occasion rare d’entendre Annie Ernaux revenir sur son oeuvre singulière, entreprise autobiographique  impersonnelle et romanesque, sans équivalent, aux résonances sociales et politiques. Des extraits de ses livres emblématiques sont lus par Sylvie Ballul.

Extrait
« Elles s’évanouiront toutes d’un seul coup comme l’ont fait des millions d’images qui étaient derrière les fronts des grands-parents morts il
y a un demi-siècle, des parents morts eux aussi. Des images où l’on figurait en gamine au milieu d’autres êtres déjà disparus avant qu’on soit né, de même que dans notre mémoire sont présents nos enfants petits aux côtés de nos parents et de nos camarades d’école. Et l’on sera un jour dans le souvenir de nos enfants au milieu de nos petitsenfants et de gens qui ne sont pas encore nés. Comme le désir sexuel, la mémoire ne s’arrête jamais. Elle apparie les morts aux vivants, les êtres réels aux imaginaires, le rêve à l’histoire. »

À lire « Les années », Annie Ernaux, Gallimard,
Collection Folio, 2010