Jeudi’stoire: Le cerveau en question

le 19.10 à 22:00 (entrée libre)

Proposées après une représentation et d’une durée moyenne de 45 minutes, nos jeudi’stoires sont l’occasion de dévoiler les thématiques, les mécanismes et les idées mises en œuvre dans un spectacle et de répondre aux questions qu’il soulève.
C’est également l’occasion pour les spectateurs d’interroger les acteurs, auteurs, experts et metteurs en scène, histoire d’aller plus loin.

Pour la première fois, nous vous proposons une rencontre autour de deux spectacles: AMOR et CEREBRUM J.O

Amor traduisant poétiquement une expérience imminente de la mort et Cerebrum J.O questionnant notre capacité à manier et maîtriser cet organe puissant et fascinant caché sous notre boite crânienne, le cerveau. Chacun explore les différents états de conscience de notre matière grise!
Les deux équipes artistiques des spectacles ont chacune été accompagnée par un spécialiste de leur matière : Steven Laureys, neurologue au CHU de Liège a participé au travail de Jaco Van Dormael et Michèle-Anne De Mey pour « Amor » et Yves Rossetti, professeur des neurosciences à l’Université de Lyon a nourri les réflexions d’Yvain Juillard pour « Cerebrum J.O ».

Nous sommes heureux de vous réunir ces deux équipes d’artistes et leur mentor scientifique!

 

STEVEN LAUREYS
Neurologue et Professeur de Clinique au Département de Neurologie du CHU de Liège, maître de recherches au FNRS, Steven Laureys
dirige le ‘Coma Science Group’ au sein du centre ‘GIGA Consciousness’ de l’Université de Liège. La majeure partie de ses travaux de
chercheur est consacrée à l’étude des altérations de la conscience chez les patients sévèrement cérébrolésés (coma, état végétatif/éveil nonrépondant, état de conscience minimale, lockedin syndrome), ainsi que durant l’anesthésie, le sommeil, la méditation et dans l’état hypnotique. Steven Laureys est l’auteur de plus de 350 articles scientifiques dont certains furent édités dans les revues les plus prestigieuses,
comme Science, Lancet, PNAS ou Nature Review Neuroscience. En 2005, il a publié chez Elsevier un livre intitulé «The Boundaries of Consciousness». Un second ouvrage né de sa plume («The neurology of consciousness») est sorti en 2008.

En 2015, il écrit l’ouvrage «Un si brillant cerveau – les états limites de conscience», (Edition Odile Jacob ), un livre destiné au grand public.
Lauréat de nombreux prix scientifiques, dont le Prix Francqui (2017) – le prix scientifique belge le plus prestigieux – Steven Laureys est assurément un des meilleurs spécialistes mondiaux de la problématique des états altérés de conscience.

YVES ROSSETTI
Après une formation de médecin, une thèse de neurosciences et des stages au Japon et en Italie, Yves Rossetti a été chargé de recherche au CNRS pendant dix ans. Depuis 2005, il est professeur à la faculté de médecine de Lyon où il enseigne les neurosciences. Sa fonction implique trois domaines d’activité : enseignement, hôpital et recherche. A l’hôpital il est responsable de la plate-forme Mouvement et Handicap des Hospices Civils de Lyon (analyse de tous les mouvements du corps humain, et en premier lieu la préhension et la marche). Au niveau de la recherche il travaille sur la façon avec laquelle le cerveau construit des représentations de l’espace à partir des informations sensorielles et comment ces représentations permettent nos actions. Ces travaux posent la question des relations entre le corps et l’espace, de la conscience de soi et du monde environnant, de la nature automatique de la plupart des fonctions cérébrales et donc de la volonté, des mécanismes de prise en compte du point de vue de l’autre… Dans tous ces aspects il s’intéresse en premier lieu à la plasticité du cerveau, c’est à dire aux mécanismes de mise à jour de nos représentations du corps et de l’espace qui nous permettent de nous adapter aux nouvelles situations, ou de compenser les conséquences pathologiques des lésions cérébrales pour
optimiser la rééducation des patients.

Date: 29 septembre 2017

Auteur: Olivier Stoffels

Commentaires