Ivo Pogorelich en concert

Des œuvres de Chopin et Ravel

01.04.2021

Grande Salle

Dates et heures

« Mais c’est un Génie ! » (Martha Argerich)

Ivo Pogorelich, vous vous souvenez ? Un artiste atypique, qui en son temps déclencha le scandale, involontairement.  Concours Chopin de Varsovie 1980, sous la présidence du jury de Martha Argerich.  Des membres du jury sont prêts à l’exclure de la finale, déroutés par son attitude. Martha Argerich démissionne avec fracas, arguant qu’il ne pouvait être question d’écarter un tel génie, ce « nouveau Horowitz » ! Il obtiendra le prix de la critique et une mention. Deutsche Grammophon ne s’y trompa pas, et un disque mémorable de la suite anglaise en sol mineur eut tôt fait de déclencher les passions. Les autres enregistrements du Maître sont à l’avenant.

Pourtant, un drame personnel l’amena à se retirer longuement de la scène. Il nous revient, après cette longue éclipse, et la Philharmonique, désormais reconnue internationalement, est honorée de l’accueillir, avant tout le monde, dans un programme dantesque : Chopin et Ravel, avec rien de moins que « Gaspard de la Nuit », une œuvre extraordinaire, tant par ses difficultés techniques que par son aura poétique.

 

*****

Ivo Pogorelich est une véritable icône du piano tant par sa personnalité artistique si singulière, son approche musicale peu conventionnelle que sa rareté au disque comme au concert !

Tous les enregistrements parus chez Deutsche Grammophon sont exceptionnels ! Ses Chopin, Brahms, Bach, Tchaïkovski (avec Claudio Abbado), Ravel, Beethoven, Mozart ou encore Prokofiev ont tous été salués par la critique. Pour les plus curieux, ils ont tous été réunis en 2015 dans un coffret (DG 14 CDs 0289 479 4350 1) à se procurer d’urgence ou à découvrir sur les plateformes de streaming !

 

Commentaires