Grande lecture : « Une jolie fille comme ça » d’Alfred Hayes lu par Didier Bezace

03.09.2016

Grande Salle

Adultes

Dates et heures

LE LIVRE
Alors qu’il s’échappe de la villa où une fête bat son plein, un scénariste en vogue aperçoit une jeune femme se jeter dans l’océan. L’ayant sauvée de la noyade, lui qui regarde avec dédain les artifices et la vanité de son milieu ne tardera pourtant pas à vendre son âme, sa liberté. Animé d’un désespoir existentiel, Hayes livre un portrait féroce de nos ambitions et de nos illusions. La langue de Hayes est d’une précision clinique redoutable.

L’AUTEUR
Né en 1911 à Londres, Alfred Hayes s’installe à Rome, en 1943 où il écrit de la poésie et des scénarios (pour les cinéastes Roberto Rossellini, Fritz Lang, John Huston,…). Sacré Oscar du meilleur scénario en 1950 et 1952, il faut attendre 2011 pour accéder à In Love, son quatrième roman.

LE COMEDIEN
Didier Bezace. On connaît son visage et on reconnaît sa voix. Sur les planches, au cinéma, à la télévision, cette personnalité exigeante et engagée est surtout un homme de théâtre. D’Emmanuel Bove à Bertolt Brecht, de Marguerite Duras à Antonio Tabucchi ses mises en scène ont été de nombreuses fois récompensées. Défenseur du «théâtre populaire en banlieue» cet artiste dit à ce propos : «On n’en fait jamais assez.»

A LIRE
Une jolie fille comme ça, Alfred Hayes, Trad. de l’anglais et préfacé par Agnès Desarthe, Gallimard 2015.

 

une-jolie-fille-comme-ca