Expo – “Le fantôme du squelette” – Corps et performance de Bonom

Photographies de Ian Dykmans

10.11.2017

Abattoirs de Bomel

Dates et heures

Ian Dykmans a commencé la photographie en 2001, en suivant les cours des académies d’Ixelles et d’Anderlecht. Passionné de skateboard, il est invité à exposer ses photos à l’étranger (Marseille, Paris, Eindoven, Francfort, Malmö) lors d’évènements dédiés à la culture de cette pratique. En 2007, il commence à photographier les peintures murales de BONOM et à l’accompagner lors de ses expéditions nocturnes. Cette collaboration débouchera sur l’exposition « BONOM, le singe Boiteux » à l’Iselp et la sortie du livre éponyme.

Aujourd’hui, Ian coordonne le Photoclub du Centre Culturel Ten Weyngaert et développe son travail personnel avec, entre autres, sa compagne et muse Myriam Clericuzio.

Dans l’ombre de la nuit,
un individu seul peint,
on peut entendre le cliquetis de ses os,
il pense qu’il aimerait
que cette danse macabre soit immortalisée.

Pendu à une corde ou perché sur un toit,
ses mouvements dessinent des spectres
apparaissant en une nuit

A la lumière crue du jour,
ces mouvements devenus image,
totem vivant urbain,
véritable insulte aux panneaux publicitaires
et aux gaz d’échappement,

Habitent la ville
et semblent même communiquer entre elles :

nous parlant d’un autre âge,
un autre temps,
une manière de voir guidée par l’obsession.

– Ian Dykmans
“Le fantôme du squelette” – Corps et performance de Bonom –