Entretien : « Guerre et térébenthine » de Stefan Hertmans

04.09.2016

Grande Salle

Adultes

Dates et heures

LE LIVRE
Peu avant sa mort, dans les années 80, le peintre Urbain Martien remet à son petit-fils Stefan Hertmans deux cahiers qui contiennent le récit de sa vie entamé alors qu’il avait déjà 72 ans. Des centaines de pages que l’écrivain belge mettra plus de 30 ans à lire. Commence alors un livre impressionnant sur la vie de son grand-père : une enfance très pauvre à Gand, le rêve de devenir peintre, puis l’horreur de la Grande Guerre dans les tranchées de Flandre. Livre inclassable, document historique, un hommage émouvant d’un petit-fils à son grand-père, le récit poétique d’une passion, une puissante évocation du siècle dernier.

L’AUTEUR
Stefan Hertmans est auteur de poésies, de romans, d’essais, de pièces de théâtre et de nouvelles. Lors de sa parution en néerlandais en 2013, Guerre et Térébenthine (tiré à plus de 200.000 exemplaires) a valu à son auteur l’équivalent du Goncourt aux Pays-Bas (Prix AKO 2015) et a été traduit en 17 langues.

A LIRE
Guerre et térébenthine, Stefan Hertmans, Trad. du néerlandais par Isabelle Rosselin Gallimard, prix AKO, 2015.

 

guerre-et-terebenthine