El Baile

Du 29 novembre au 01 décembre 2017

De Mathilde Monnier et Alan Pauls Très librement inspiré du Bal – d’après la création collective du Théâtre du Campagnol

Réserver
Photo: Christophe Martin

Lieu: Grande Salle

Public: Adultes

Durée: 1h30

Dates et heures

« Tango, cumbia, Zamba. Avec une énergie sans pareil » TELERAMA
« Un spectacle enchanté dans tous les sens du terme. » LES ECHOS
« Ce « Baile »-là n’a pas fini de faire chavirer les coeurs » LE FIGARO

 

En 1980, Jean-Claude Penchenat, créait « Le bal », un spectacle sans parole devenu culte, qui retraçait à travers la danse, la musique et les personnalités, l’Histoire de la nation française depuis la Libération jusqu’aux années 80.

Aujourd’hui, Mathilde Monnier, chorégraphe française et Alan Pauls, auteur argentin, s’emparent de ce chef-d’œuvre et le recréent. Ils posent leur regard sur l’Argentine, un pays où la danse s’inscrit dans un contexte politique et social fort et est encore une pratique quotidienne.

Par la musique et la danse, nous voyagerons dans le Buenos Aires de l’année 1978 – le Mondial de foot, la junte au pouvoir – jusqu’à aujourd’hui. A partir des histoires personnelles des danseurs, les récits se constituent des mythologies argentines, de ce qui reste des générations perdues et des révolutions dansées.

Non, il ne s’agit pas de “représenter” l’Histoire. Il s’agit de la convoquer et la laisser guetter, peser, tomber sur la pièce et s’exercer sur les corps mêmes des danseurs en les poussant, les accablant, les exaltant, les tourmentant, comme une force qui modèle et sape, qui enflamme et épuise. C’est ça, danser l’Histoire. C’est ça, danser l’Argentine.

Distribution

Commentaires