Discussion autour de la traduction avec Brice Matthieussent

Le 04 septembre 2016

Réservation
Photo: Olivier Roller

Lieu: Grande Salle

Public: Adultes

Dates et heures

Une discussion autour de la traduction et un hommage à Jim Harrison avec Brice Matthieussent en présence de Robert Mc Liam Wilson et de Peter Heller.

LA DISCUSSION
Avec une affection particulière pour les auteurs de la Beat Generation, Brice Matthieussent est le traducteur des géants : Charles Bukowski, John Fante, Jim Harrison, Jack Kerouac, Robert McLiam Wilson, Henry Miller, Richard Ford, Susan Sontag, Henry David Thoreau, Hanif Kureishi,…
Brice Matthieussent dit que le traducteur est un acrobate de la langue, le lecteur absolu mais d’abord un écrivain juste débarrassé des problèmes de sens ! Mille questions à poser au meilleur d’entre eux : un bon traducteur peut-il améliorer une écriture ? Pourquoi est-ce un écrivain ? Quels liens se nouent avec l’auteur? Quelle intimité avec le texte ?

Cette discussion sera menée en compagnie de l’auteur Robert Mc Liam Wilson dont Brice Matthieussent a traduit le fabuleux Eureka Street (en lecture d’ouverture vendredi soir) et pour lequel il a reçu le prix Unesco pour la traduction en 2001.

En seconde partie, hommage à Jim Harrison (disparu cette année) : l’auteur américain occupe une place de choix dans le coeur de Brice Matthieussent qui lui a consacré un ouvrage et un documentaire.

L’AUTEUR
Brice Matthieussent dirige la collection «Fictives» chez Christian Bourgois éditeur. Traducteur, écrivain, il est également professeur d’esthétique à l’École supérieure des beaux-arts de Marseille, il collabore à diverses revues : Art Press, Le Magazine littéraire, La Revue d’esthétique et Les Épisodes.

A LIRE
Luxuosa, Brice Matthieussent, Editions P.O.L, 2015.
Good Vibrations, Brice Matthieussent, Editions P.O.L, 2014
La vengeance du traducteur, Brice Matthieussent, Editions P.O.L, 2009.