Dimanche

De et par Julie Tenret, Sicaire Durieux, Sandrine Heyraud

12 → 16.11.2019

Grande Salle

Dates et heures

Dans un vieil appartement d’un centre-ville, une famille s’apprête à passer un dimanche en famille. Malgré les murs tremblants, un vent à décorner les bœufs et le déluge dehors qui ne semble en être qu’à son échauffement, la vie suit son cours avec plus de velléité. Petit à petit, autour d’eux, tout se transforme et s’effondre au rythme des ravages causés par les catastrophes naturelles tandis qu’ils tentent de préserver leur quotidien jusqu’à l’absurde.

Ailleurs, sur les routes du monde, une équipe de trois reporters – une speakerine, un caméraman et une preneuse de son accessoiriste – témoigne de l’apocalypse naissante. Ils filment, avec les moyens du bord, les dernières espèces vivantes pour garder une trace de ce qui disparaît sous leurs yeux. Ces reportages ponctuels annoncent les catastrophes naturelles à venir.
Entre onirisme et réalité, ce spectacle dépeint le portrait d’une humanité saisie par le chaos en total décalage avec son époque. On voit alors se déployer la surprenante inventivité de l’être humain pour tenter de préserver son quotidien, jusqu’à l’absurde.

Ce spectacle gestuel, sans parole, tel un film de Chaplin ou de Keaton, à la délicatesse d’un dessin de Sempé qui aurait les couleurs d’un tableau de Hopper, est le fruit de la rare rencontre de deux compagnies: Chaliwaté et Focus. Ensemble, ils créent un langage singulier, visuel, métaphorique et poétique avec pour matériaux : l’acteur, son corps bousculé et contraint et ses gestes métaphoriques et suggestifs, des objets détournés et transformés, des marionnettes hyperréalistes et à échelle humaine, de la vidéo, une thématique fascinante et une créativité hors pair.

Voici le teaser de Backup, l’embryon du spectacle « Dimanche »:

 

Chaliwaté au Théâtre de Namur: «Joséphina» et «Jetlag»

Julie Tenret de la Compagnie Focus au Théâtre de Namur : «Silence» et «Fragile»

Distribution

Commentaires