Notre spectatrice, Carine, a vu le spectacle ‘Scala’ ce mercredi 9 janvier.
Voici ses impressions:

Hors normes

Hors codes

Hors lois théâtrales,

Hors du commun …

Des pantins désarticulés, tous de même vêtus, apparaissent, disparaissent sans fin, dans un décor neutre, avec pour colonne vertébrale un immense escalier anthracite seule couleur présente sur la scène…

Deux chaises, une table, un lit et des portes, objets vivants ‘ les seuls articulés’ du spectacle …   accompagnent les artistes …

Peu de mots, répétitifs, une musique sourde, sous-marine, digestive .. Ambiance dérangeante par moments, questionnante, hypnotique à d’autres …

Personnages feutrés, au ralenti, se déplaçant en roulant, rampant, glissant défiant toutes les lois de la gravité .. Comme en suspension constante entre équilibres et chutes (programmées par notre conventionnel cerveau mais jamais par l’auteur)

Notion du temps malmenée, en répétitions constantes des gestes, des mots , des pas , des apparitions/disparitions des personnages ..

Mais où sont-ils ? combien sont-ils au final ? 5, 15, 40 ?

Seul le salut final nous l’apprendra.

Certainement à voir et à revoir … pour en rencontrer vraiment le sens, l’essence …

 

Carinours

 

 

 

Commentaires