Voici comme à notre habitude, la critique de notre spectatrice, Carine, présente ce jeudi 14.12 pour la représentation du spectacle. 

L’Entrée du Christ à Bruxelles de Dimitiri Verhulst
Interprété par Eric de Staercke

Très très beau spectacle, interprétation magistrale, voix et présence exceptionnelles de Monsieur Eric de Staercke.
Décor minimaliste mais amplement suffisant.
Il arrive derrière la salle dans le dos du public installé, traîne son diable garni d’un pupitre, et, tout en s’adressant à nous de la pluie et du temps beau, il plante le décor, le diable d’un côté qui servira tout à tour de porte manteau ou de chaire d’église pour haranguer ses fidèles (nous), le pupitre de l’autre dans lequel il trouvera une lampe, un classeur, un verre, un thermos, uns chaise de camping en sortira aussi au moment opportun en fera un tribun haranguant la foule (nous) ..

La nouvelle tombe et se propage à une vitesse fulgurante, Le Christ arrivera à Bruxelles le 21 juillet… Consternation !! Choc qui d’un coup électrise tout et tous.
Commence alors un relevé de toutes les apparitions de la Vierge dans les siècles passés. Il y en a pas mal quand même oui. Mais ici, là, maintenant, c’est le Christ en Personne Qui descend sur Bruxelles!!!
S’en suivent toutes les considérations politiques, philosophiques, économiques, linguistiques, cléricales, populaires et autres que cette annonce génère ..
La Belgique est décortiquée de manière caustique, intelligente, fine. Chacune de ses facettes est vue sous l’œil aiguisé de l’auteur. Faut-il en rire ou en pleurer ?? Le texte est porté haut et fort .. Le débit est rapide et ne laisse pas souffler une seule seconde le public subjugué par tant de verve et de ‘’coups de vérités parfois dures parfois tendres, souvent insolentes, toujours très très réalistes pourtant mais jamais méchantes…

Nous resterons pantelants essoufflés par tant de données sur nous, notre pays, nos habitudes, nos travers, nos qualités parfois aussi et notre charme désarmant pour tant d’autres contrées…

Questions avec réponses… Interrogations bien légitimes… Réponses sans questions préalables…
Applaudissements nourris, enthousiastes d’un public étourdi
Je quitterai la salle bien nourrie d’une joie dubitative, et un regard vers d’autres spectateurs connus ou inconnus me montre aussi les mêmes ressentis souriants…

Carinours

Commentaires