Voici l’avis de notre spectatrice, elle a découvert Humans de la compagnie Circa ce 19 décembre, voici donc ce qu’elle en a pensé!

Humans, ce fut un spectacle regardé à quatre yeux. Ils ont confiance en leurs partenaires, soufflait une jeune spectatrice dès les premières minutes de la représentation.

Tout est là, confiance. Cum fidere. Se fier à soi, avoir foi en les capacités mentales de son esprit et physiques de son corps. Travailler avec elles afin de les dépasser. Déposer ensuite ce que l’on est dans les mains de l’autre – les mains des autres, vingt, et autant de bras, de jambes, de pieds. Croire qu’il en prendra soin comme d’un bien précieux, qu’il ne faillira pas parce que l’on sait qu’il sait que chaque pièce est maîtresse dans l’édifice.

Avec cette dernière proposition de l’année 2018, le Théâtre de Namur boucle la boucle, amorcée avec La Vrille du Chat en septembre. Humans, c’est une nouvelle ode à la tradition circassienne, 65 minutes de plaisir, de poésie, d’émerveillement, de plongée dans un univers musical aussi pertinent qu’hétéroclite. L’ovation reçue en fin de spectacle n’est que la juste rétribution pour la qualité exceptionnelle de la prestation.

Les 19 et 20 décembre sont internationalement les journées des migrants et de la solidarité humaine. Deux temps d’arrêt destinés à prendre la mesure de l’importance de l’Autre, de la valeur de l’humain, de la nécessité de la solidarité. La compagnie Circa a apporté sa contribution artistique à cet élan, à sa manière. Les dix acrobates ont avancé ensemble. Chacun avec lui-même, tous avec tous, en confiance, tendus vers la réussite, vers une étoile qui, soudainement, a semblé un petit peu moins inaccessible.

Vinciane Ruelle

— 

Photo:  Pedro Greig

Commentaires