Voici l’avis de Carinours, notre spectatrice « critique » a vu La petite fille de Monsieur Linh ce jeudi 3 mai

Peu à peu la salle se remplit, bruits familiers de murmures de chuchotements de numéros de rangées à repérer, de manteaux à ôter, de portables à vérifier une dernière fois quant à leur silence programmé quelques heures, pour une fois  ..

 Pause, il est temps d’arrêter ce flot continuel de ‘quotidien affamé dévoreur de temps et de vie ‘..

Pause, le silence s’apprivoise peu à peu, la pénombre s’installe, l’ambiance s’habille en écoute ..

Pause ..

Il arrivera sur la scène comme ça, l’air de rien comme en ballade comme s’il était là un peu par hasard..  Il nous regardera comme étonné d’être là, ou de nous voir, puis à mots feutrés, tout doucement, commencera la narration de la fameuse histoire de monsieur Linh ..

 Histoire d’un vieil homme, très vieil homme fuyant son pays dévasté par la guerre sa petite-fille nouvelle née et une valise en papier mâché pour tout bagage .. Arrivée dans un monde insolite, incompréhensible, sans odeurs ..

dortoir des réfugiés ..

Là commence sa nouvelle vie ..

Un seul objectif donne de la force .. sauver la petite et lavoir devenir un magnifique Lotus !!

 L’arrière-scène sobre et efficace nous offrira tour à tour des sons, des lettres qui s’articuleront en mots puis en phrases au fur à mesure du déroulement du spectacle ..

Symboles de la lente compréhension du langage par Monsieur Linh ??

L’acteur parvient subtilement à prendre la place tour à tour, de Monsieur Linh, puis de Monsieur Bark (un homme rencontré au parc) , puis reprend son rôle de narrateur sans jamais hausser le ton , sans jamais devoir (forcer’ sur les effets de scène) .. Tout coule de source lentement, délicatement ..

Le public attentif est subjugué, du début à la fin .. Personne ne bouge, tous les yeux et toutes les oreilles sont concentrés vers un seul point de la scène qui se déplace très peu ..

L’acteur !!

Le récit continue, la fermeture du dortoir, l’arrivée dans un autre centre et toujours toujours sa petite fille à soigner .. De nouveau, Incompréhension des lieux et l’envie irrépressible d’aller revoir son seul ami Monsieur Bark .. La révolte monte en lui et malgré la robe de chambre bleue .. il se sauvera .. pour le retrouver ..

Nous retenons notre souffle, avides de connaître la suite ..

Applaudissements ébahis, remerciant avec émotion l’acteur..

Quelle prestation de haut vol !!  C’est du grand  WAOW !!

Bravo encore

Pourvu que la vie nous donne encore l’occasion de voir, ressentir, du si ‘beau et bon ‘ avant de devoir nous aussi .. revêtir notre ‘ robe de chambre bleue’ .. 

 

Commentaires