Coup de cœur: « Ce qui arrive »

de Coline Struyf d’après la BD “ICI” de Richard Mc Guire

06 → 09.11.2018

Grande Salle

Tout Public

1h45 - sans entracte

Dates et heures

« Ce qui arrive est toujours magie, maléfice ou charme. » Une chorégraphie précise et sensitive sur la mémoire et la vie.

Imaginez un lieu, imaginez le temps qui y passe, qui s’enfuit, qui file…
Terre sauvage, terre habitée, terre redevenue nature…
Des vies qui se répondent, qui se succèdent sur des siècles, des décennies, des années…
Et les jeux et les rires des enfants…
Et les joies et les peines des adultes…
Et du rire beaucoup, des émotions tout le temps…

Des époques, des modes, des chansons et de la danse partout…
et toujours ce lieu qui mute, qui s’agrandit, se reconstruit, se réinvente…

Éblouissant, tellement vivant!

Un spectacle empli des émotions de nos vies qui nous propose une expérience sensorielle inédite, puissante et presque magique du temps qui passe.
On s’en souviendra longtemps!

NE LE MANQUEZ PAS, nous vous le recommandons de tout cœur!

LA PRESSE

« Linéaire mais fragmenté, le propos est imprégné, avec une délicatesse doublée d’une grande puissance visuelle, des mouvements de la mémoire, celle des êtres mais aussi celle du monde. Sensuel et pluriel. »
Marie Baudet, La Libre Belgique (11.10.2018)

« Coline Struyf accomplit un étonnant périple, un puzzle captivant qui démarre à la date et l’heure précise de la représentation pour crapahuter du 18e siècle aux années 50, de l’époque des dinosaures à l’ère des Spice Girls, du 19e siècle à 2019. (…) Audacieuse et minutieuse, la mise en scène ose une narration contre-intuitive et originale (…) le ballet devient hypnotisant. » (…)

Quel bonheur de retrouver une pièce qui s’éloigne du tout-à-l’écran – devenu presque systématique sur scène ces derniers temps – pour se recentrer sur le jeu. Le jeu des comédiens mais aussi le plaisir à manipuler cette formidable boîte à jouer qu’est le théâtre.

« Ce qui arrive » n’est autre qu’une démonstration en puissance du potentiel magique de la machinerie théâtrale. Le décor qui bouge, les accessoires qui distillent des indices, les costumes qui jouent avec les références temporelles, la musique qui illustre les transitions, le mouvement (ralentis, ruptures, chorégraphies) qui en dit long sur les personnages : tout dans la mise en scène de Coline Struyf joue avec notre perception. »  Catherine Makereel, Le Soir (11.10.2018)

« Un objet graphique hors du commun devient un objet scénique hors du commun. (…) Ce qui arrive réussit à atteindre les fulgurances poétiques d’Ici dans son collage de temps différents. (…) Une expérience théâtrale à nulle autre pareille. »
Estelle Spoto, Le Focus vif (10.10.2018)

 

« Ce qui arrive : l’imaginaire fait plus fort que la Delorean de Michael J. Fox ! A voir » Catherine Makereel in Le Soir, le 10.10.18

Bon spectacle!

Distribution

Commentaires