Beethoven et Dvorak, contrastes autour du quatuor

Par e trio Fénix et Etienne Rappe

26.09.2020

Abbaye musicale de Malonne

Dates et heures

Le trio Fénix vous a fait découvrir le trio à cordes la saison passée, nous vous avons régulièrement proposé des quatuors à cordes… Et pourquoi pas un quatuor à clavier ? Dans cette année Beethoven, l’occasion est belle d’en découvrir un, et de confronter le style puissant du Grand Maître de Bonn avec le charme slave de Dvorak, que nous connaissons tous par la Symphonie du Nouveau Monde. Son deuxième quatuor à clavier op 87 est emblématique de son œuvre, élégante, caractérisée par des changements d’affects, comme on le verra dans d’autres œuvres de musique de chambre. Musique toujours bien écrite, très agréable à l’écoute. Pour cette occasion, le trio Fénix a proposé à notre directeur artistique, Etienne Rappe, de les accompagner un petit moment dans cette belle aventure artistique et de compléter le programme par un petit trio encore à déterminer.

Commentaires