2017-2018, vers la vingtième saison…

Déjà tout ce temps que nous cheminons ensemble à travers les saisons. Vous allez et venez, fidèles principalement, quelquefois curieux d’autres horizons mais toujours très réactifs à nos propositions.

Cette saison encore, nous sommes impatients de vous faire découvrir les artistes et spectacles qui vous feront vibrer, réfléchir, rire ou vous énerver aussi, enfin vous faire prendre la plume parfois pour nous donner votre avis.

Nous restons fidèles à notre marque de fabrique : la diversité. C’est avec un clown solitaire mais multiple que nous ouvrirons la saison sous chapiteau. Woody Allen nous rappellera les vies de couples et leurs faces cachées.

C’est aussi une saison plus en création avec December Man, Tailleur pour Dames et L’Entrée du Christ à Bruxelles, tous mis en scène par Georges Lini. Sa compagnie fête elle aussi ses 20 ans !

Anne-Cécile Vandalem, que nous sommes si fiers d’avoir accompagnée depuis le début, nous proposera un nouveau thriller, Arctique. Aurore Fattier, avec laquelle nous avons commencé une belle route, présentera Bug, après son si particulier Elisabeth II.
Parmi ces artistes, nous retrouverons Jaco Van Dormael et Michèle-Anne De Mey avec Amor, une expérience sur le fil de la vie. Et aussi une des chorégraphies les plus emblématiques d’Anne Térésa de Keersmaeker, Rain. Une découverte vertigineuse, Celui qui tombe et Laïka, qui consacre définitivement David Murgia comme un très grand acteur.

Ces artistes confirment que nous sommes bien une maison d’accompagnements d’artistes qui ne fait sens que par votre
présence. Pointons encore la langue de Molière avec Monsieur de Pourceaugnac, Mozart avec Requiem et Amadeus et l’arrivée chez nous d’un des plus grands metteurs en scène flamands, Guy Cassiers avec La petite fille de Monsieur Linh et Rouge Décanté.

Patrick Colpé
Directeur général

 

 

Date: 24 avril 2017

Auteur: Théâtre de Namur

Commentaires